Immortels

LEON NEIMAD : Immortels (Dominique A / Alain Bashung)

Reprise par LEON NEIMAD du titre Immortels de Dominique A ( reprise précédente par Alain Bashung).

Pourquoi réécrire ce qui est déjà si bien écrit ? Comme l’impression d’un texte sur-mesure, une évidence, un beau cadeau.

Paroles :

Je ne t’ai jamais dit
Mais nous sommes Immortels
Pourquoi es-tu parti
Avant que je Te l’apprenne ?
Le savais-tu déjà ?
Avais-tu deviné
Que des dieux se cachaient
Sous des faces Avinées ?

Mortels, mortels
Nous sommes immortels
Je ne t’ai jamais dit
Mais nous sommes immortels

As-tu vu ces lumières
Ces pourvoyeuses d’été
Ces leveuses de barrières
Toutes ces lampes Épuisées
Les baisers reçus
Savais-tu Qu’ils duraient?
Qu’en se mordant la bouche
Le goût en revenait?

Mortels, mortels
Nous sommes immortels
Je ne t’ai jamais dit
Mais nous sommes immortels

As-tu senti parfois
Que rien ne finissait
Et qu’on soit là ou pas
Quand même on y Serait
Et toi qui n’es plus là
C’est comme si tu Étais
Plus immortel que moi
Mais je te suis de près

Mortels, mortels
Nous sommes immortels
Je ne t’ai jamais dit
Mais nous sommes immortels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.