• Silence ça tourne ... et ça mouille

200, avenue de Tervueren :

LEON NEIMAD : 200, avenue de Tervueren

Paroles :

Un peu de rien qui touche
Au présage du passif A vous

Une ombre qui se couche
Au bord d’un précipice A vous

Le parfum sans senteur
De l’aube décolorée Me suis en tu le sais

Fuir la tristesse
Et retrouver le feu, une passion Rien que pour se laisser aller

Avenue de Tervuren

Du gris dans la mémoire
Oubliant vos excuses A vous

Laisser la porte ouverte
Une radio allumée A vous

On s’raconte une histoire
Jamais jusqu’à la fin C’est plus simple

T’as pas signé d’contrat
Pas de revanche à tenir

Ne dis à personne ce que tu pourrais me dire

Avenue de Tervuren

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.